Début de la restauration du four à pain PDF Imprimer Envoyer

L'ancien four à pain du hameau de la Combe de Filhol,

qui a alimenté ses habitants jadis beaucoup plus nombreux, est aujourd'hui à l'état de ruine.

Les murs sont envahis par la

végétation depuis des années.

Sur l'impulsion de Bernard Guy

et de François Naszalyi

(aujourd'hui décédé),

des habitants du village

se sont réunis pour

la première fois le 17 mai 2014

afin de dégager les arbres et

arbustes de l'édifice.

Les bénévoles ont ensuite dressé des tables et partagé un repas sur place.

 
Le bâtiment enfin dégagé PDF Imprimer Envoyer

Les samedi 24 et 31 mai 2014 ont été consacrés au retrait des tuiles et de la charpente.

Le four à pain est désormais recouvert d'une bâche entre deux séances de travaux.

La faune et la flore ont été délogées de la terre qui recouvre

et maintient la voûte de briques, qui est le coeur du four.

Les couleuvres et les crapauds ont dû trouver un nouvel abri.

Le niveau du sol devant l'entrée du four est plus élevé qu'autrefois.

En creusant, les bénévoles ont découvert les fondations des murs qui encadraient l'entrée,

ainsi que les débris du bois, des tuiles et de l'aluminium qui faisaient partie d'un toit aujourd'hui disparu.

Monsieur le Maire a réalisé des croquis de ce que devra être le four à pain une fois entièrement restauré.

On distingue la partie réservée au bois à gauche de l'entrée.



La voûte de briques, à l'intérieur, semble bien conservée.

La charpente, une fois récupérée et brûlée, a permis de commencer à la sécher.

En effet, il est nécessaire de déposer un peu de cendre chaude régulièrement dans le four

pour détecter les fuites grâce à la fumée, d'une part,

et pour le rendre de nouveau utilisable d'autre part.

En le chauffant brutalement, l'humidité qui imprègne le four,

changée en vapeur, pourrait fissurer toutes les briques !

 
Le chantier accélère PDF Imprimer Envoyer

Quatre bénévoles et un animateur

de l'association Jeunesse et Reconstruction

se sont établis à Lacapelle-Cabanac

entre le 20 juillet et le 2 août 2014.

Ils ont consacré cinq matinées

par semaine au projet,

le reste de leur temps étant dévolu

aux loisirs et à la découverte

de la culture et du patrimoine.

De gauche à droite :

Alison (France)

Annabel (Royaume-Uni)

Carolina (Espagne)

Eun Jeong (Corée)

Les pierres et une partie des tuiles sont celles d'origine.

La chaux, la charpente et les outils sont fournis

par les habitants de la commune.

Loïc, l'animateur, participe au chantier, organise la cohésion

du groupe et ses relations avec les habitués

du site . . . en anglais bien sûr.

 
La fin des travaux PDF Imprimer Envoyer
four1 four2

Après le départ des jeunes bénévoles, les habitants ont repris le travail et finalement, en octobre, le chantier s'achève.

Les tuiles sont fixées et seule manque encore une finition extérieure des jointures entre les pierres. Cela peut attendre.

entree1 entree2

Voici des clichés du four à pain pris en 2009 et en octobre 2014.

On mesure la tâche accomplie !

 
L'inauguration PDF Imprimer Envoyer
feu

Le 6 août 2016, nous inaugurons enfin le four !

Une équipe s'était chargée, au cours de la semaine,

de lever quelques tuiles en guise de cheminée

et d'entretenir un feu pendant plusieurs jours.


A la date prévue, tous les participants

à la restauration du bâtiment

sont venus avec du pain, des pizzas,

des quiches et des tartes à cuire dans la braise !


Le four à pain de la combe de Filhol a retrouvé

sa vocation : il a réuni les habitants du village

autour d'un repas préparé en commun.

fournée devant
 


Site internet réalisé par Sébastien Cauzit.